Cosi fu la Nonna avec Catherine Importuna

Cosi fu la Nonna

Cosi fu la Nonna

img036 (Copier)

Cosi fu la Nonna

Cosi fu la Nonna

Numériser0011 - Copie [800x600] Numériser0010 (2) - Copie [800x600] Numériser0006 Kathy Numériser0006 (2) - Copie [800x600] Numériser0006 (2)

la marc de café - Copie (2)

la marc de café - Copie

Le Marc de Caféun conte turque

Au « Théâtre de la Fenêtre » en 2002/2003

77 rue de Charonne – Paris 75011

Avec Catherine Importuna et Alain  Le Brun

           img069-tile            Le conte « Le marc de café » fait partie du spectacle « Cosi fu la Nonna » avec la conteuse Catherine IMPORTUNA, la marionnette Margherita, Sylvana ODDO la danseuse, Jürgen Ehre le marionnettiste, et les  marionnettes siciliennes, le Normand et le Sarrasin.

……………………………………………….

ehre117 ehre118 ehre119 ehre120 ehre121 ehre123

« Le marc de café »

ehre125 ehre128 ehre129 ehre159 ehre160 ehre161 ehre162

…………………………………………………..

La Harpe Eolienne

de

Benito Merlino

À l’occasion, du  23ème Salon du Livre de Paris

et à La Maroquinerie

        img083   img075-horz       img079-tile

Des extraits du roman  « La Harpe Eolienne »   seront lus par la comédienne

Catherine Importuna

…………………………………………………………………. 

la fenêtre020

Spectacles présentés à « L’Ogre de Barbarie »

Le mardi 3 juin à 20h

13, Rue Claude Tillier, 75012 Paris

«  Mille et une nuits gourmandes en Méditerranée »

« Voyage au pays de Mère Méditerranée »

Conte ; Catherine Importuna

Musique : Christine Bougourd

Mise ne scène ; Alain Le Brun

Paris 1997

« Le petit Contoir »

Paris

avec Catherine Importuna et Christine Bougourd

lorgre de barbarie001-horz

Contes d’Orient, contes de Méditerranée où la philosophie aide à vivre, où les délices du palais, partagés, nous offrent cette hospitalité du Sud, cette chaleur du cœur et des mots, cette parole transmise de « l’arrière-grand-père  à l’arrière-petit-fils » de bouche en bouche comme une gourmandise.

Plaisir d’arrêter le temps et de s’accorder une pause pour savourer quelque moment d’humanité. Petit bonheur fugitif, petit pied de nez à la vie et à la mort. Petit coin de Méditerranée à déguster entre amis, le soir, lorsque le soleil se fait moins ardent et que s’adoucissent les ombres…

Plaisir des mots, des plats mijotés avec patience et amour. Caravane de couleurs, de parfums et de musique qui nous invite au vagabondage et à la fête.

Pour plonger avec délices dans une mer bleue d’enfance …

La musique orientale et méditerranéenne qui guidera nos pas sur la trace de cette caravane est composée spécialement par Christine Bougourd, guitariste, qui nous emporte dans son voyage parallèle…

Catherine importuna Paris 1997

lorgre de barbarie003-horz

lorgre de barbarie005-horz lorgre de barbarie013-horz

Le conte, c’est le monde de l’imaginaire, mais aussi celui du souvenir et de la parole retrouvée, des mots doux chuchotés à l’oreille de l’enfant pour qu’il entre sur la pointe des pieds dans le monde des rêves, des mots durs proférés par des personnages monstrueux, ogres mangeurs d’enfants,

Sorcières, tyrans sortis du monde des cauchemars, et puis des mots de tous les jours, tellement simples et anecdotiques qu’ils en deviennent nécessaires et précieux.

En travaillant sur le conte, c’est surtout la notion  de poésie qui apparaît ; poésie du verbe bien sûr mais aussi poésie du mouvement ; sorte de danse légère dont participe tout le corps et surtout les mains, qui soulignent, empoignent, enveloppent tout en rondeur et volupté.

Quant à la musique, n’est-ce pas ce cœur qui bat, marque page du livre de nos vies dans lequel viennent couler comme dans un moule nos sentiments, vos émotions les plus vives ? Ces deux arts-là étaient faits pour s’entendre et nous les avons réunis.

Notre objectif : se laisser aller au plaisir de voir et d’écouter – l’enfant qui sommeille en nous ; messager de mondes à venir – et semer comme l’ours qui  a bercé notre enfance des grains de sable sur la ville endormie.

Alain  Le Brun Paris 1997

lorgre de barbarie015-horz lorgre de barbarie016-horz

la fenêtre021 palermo027 - Copie - Copie-vert

lorgre de barbarie010-vert

ehre110 ehre109 ehre108

ogre023-horz

…………………………………….

ehre078

ehre077 - Copie

ehre076

………………………………………………

Au Théatre Moufftard en 1985

« La Suivante » Comédie de Pierre Corneille

Représenté pour la première fois zn 1634 au Théâtre de l’Hôtel de Bourgogne.

Avec Catherine Importuna dans le rôle de Célie

ehre057

ehre059

LA SUIVANTE

COMÉDIE

1634

Pierre Corneille

Représenté pour la première fois zn 1634 au Théâtre de l’Hôtel de Bourgogne.

ehre111 ehre112 ehre113

………………………………………

« Jeux de massacre » d’Ionesco

A l’Ecole Normale Supérieure en 1984

Paris

Avec Catherine Importuna

1 jeu de ma (2)

ehre060-horz

………………………………………………..

ehre116 ehre115 ehre114

………………………………………….

Publicités
Cet article, publié dans Catherine IMPORTUNA, contes, conteuse, culture, Jürgen Ehre, La Compagnie NZEMMULA, Marionnettes, théâtre, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s